Les conseils presbytéraux    Nos Temples et lieux de cultes              Accès à "Ensemble-Témoignons"(Journal de nos communautés)     
                                                                    Lien que nous vous suggérons !

 

 

Eglise Protestante Unie de France

Communion luthérienne et réformée

Eglises de Bourdeaux – de Dieulefit – de la Valdaine
erf.dieulefit@wanadoo.fr

MP900177808[1]



           Pasteurs Sonia et Alain Arnoux                        Presbytère, 14 Montée des HLM, 26220 Dieulefit

                       
Sonia Arnoux, tél. : 04 75 90 88 34,  courriel  sarnoux@wanadoo.fr
                        Alain  Arnoux, tél. : 09 75 28 35 71,   courriel arnouxalain@orange.fr

EPUF ? présentation et culte !

              

500 ans déjà ! Ensemble Témoignons

 

Entrez, il n'y a rien à voir !

C'est cette phrase que la paroisse protestante du Change, en plein secteur piétonnier, avait inscrite sur un panneau pour inviter les badauds à visiter le plus vieux temple de Lyon (auparavant, c'était la Bourse, d'où son nom), ouvert pour cela chaque samedi avec accueil, stand de librairie et d'autres choses pour présenter aux curieux le christianisme sous sa forme protestante. En effet, dans un temple protestant, il n'y a en général pas grand' chose à voir. C'est voulu : on s'y réunit pour écouter, pour prier et pour chanter, et rien ne doit distraire de cela ou chercher à procurer de douces émotions religieuses et esthétiques, qui seraient des ersatz spirituels (ainsi l'ont voulu les Réformateurs). On pourrait le faire et on l'a fait n'importe où : dans des granges ou en plein air ou même dans des salles de bal ou d'auberge. Le temple protestant n'est maison de Dieu que quand on s'y rassemble pour rencontrer Dieu (c'est d'ailleurs pourquoi nos temples sont généralement fermés en dehors des cultes : Dieu n'y habite pas, il est là où vivent les hommes). Ce n'est pas le bâtiment qui dit la présence de Dieu aux humains incroyants, indifférents, païens ou en recherche ; c'est l'assemblée qui y rencontre Dieu, dans l'écoute, la louange, la prière, le chant, le partage du pain et de la coupe.

"Entrez, il n'y a rien à voir !" J'ai pensé à cette phrase, dimanche dernier, jour de la grande fête chrétienne de Pentecôte, face à la toute petite assemblée qui se trouvait dans le temple de Dieulefit (nous étions plus que deux ou trois, quand même, donc le Seigneur y était). Jour aussi (et surtout, semble-t-il !) de la Fête des Potiers, qui faisait déambuler dans les rues et sur la place Châteauras une foule de gens. Tout au long du culte, sans que l'assemblée le voie (mais moi, je le voyais et j'en étais passablement déconcentré), des gens sont entrés dans le hall du temple, regardaient (et même collaient leur visage contre la paroi de verre pour mieux voir), faisaient trois petits tours et s'en allaient. J'avais l'impression que nous étions des poissons dans un aquarium. Aucun n'a poussé la porte de verre pour entrer, s'asseoir, écouter... Leur curiosité n'allait pas jusqu'à s'informer de ce qui se passait et se disait là ; ils pensaient déjà le savoir et cela ne les intéressait pas ; ils avaient quelque chose de plus important à faire et de plus attrayant à découvrir. Certes, c'était moins dérangeant que les grappes de gens que j'ai vues plus d'une fois déambuler en pleine messe dans la cathédrale de Strasbourg (où il y a des tas de choses à voir), dans un brouhaha permanent, sans aucun souci du recueillement de l'assemblée priante qui était là. Mais cela me pose quelques questions, et pas seulement sur le savoir-vivre des curieux.


Nos temples ne parlent pas. Même si nous les ouvrons pour satisfaire fugitivement la curiosité des gens, ne nous offrons pas l'illusion que quelque chose va, là, éveiller leur conscience, orienter leur pensée vers Dieu, provoquer en eux une curiosité ou une émotion spirituelle. Ou plutôt : nos temples ne parlent pas de Dieu à notre place, mais ils parlent de la place de Dieu dans notre vie et dans notre monde. Que temples et églises n'aient pas d'autre intérêt qu'historique, esthétique ou commode (pour les concerts) aux yeux de nos concitoyens dit que le Dieu de Jésus-Christ est (re)devenu largement inconnu, obsolète et superflu dans notre société. Si une assemblée dominicale est plus petite que ce qu'elle pourrait, ou si elle est plus nombreuse que ce à quoi on pourrait s'attendre, cela ne dit pas exactement la même chose sur la place de Dieu dans la vie des chrétiens à ceux qui regardent à travers la paroi en verre ou depuis le bistro d'en face. Et donc, cela ne dit pas exactement la même chose sur ce que le Dieu de Jésus-Christ peut faire dans une vie humaine, dans toute vie humaine, et dans ce monde. N'attendons pas que les temples parlent de Dieu à notre place, sinon ils ne parleront bientôt plus que du passé ; les athées auront eu raison de dire que "tout cela est ringard", et les musulmans auront eu raison de dire que la preuve de la vérité de l'Islam, c'est le désengagement des chrétiens. Sommes-nous plus fiers du passé protestant que de notre Dieu ?

Le temple ne parlera pas de Dieu sans nous. C'est à nous de parler, de dire, au présent, ce que Dieu fait dans notre vie, qui n'est ni plus douce  ni meilleure que celle de tout le monde. C'est à nous de dire pourquoi Il est important pour nous et pourquoi nous l'aimons. De le dire dans nos conversations ordinaires : cela a beaucoup plus d'impact que la vue d'un bâtiment séculaire, dépouillé ou surchargé. C'est à nous d'inviter, de dire : "Viens et vois !" Or il n'y a rien à voir, il y a juste une Rencontre à vivre et à offrir, une Rencontre avec le Dieu Vivant qui vit avec nous et qui fait vivre, et qui fait vivre ensemble des gens extrêmement différents, et qui s'aiment. Qui s'aiment en faisant silence ensemble pour écouter une Parole venue d'ailleurs, en priant et en chantant ensemble, en partageant le pain et la coupe ensemble, en se pardonnant les uns aux autres quand il en est besoin, en portant les fardeaux des uns et des autres, en s'encourageant mutuellement... Cela s'appelle une communauté chrétienne. Et c'est cela le vrai temple qui parle du Dieu de Jésus-Christ au monde. Avec ou sans temple. "Approchez-vous du Seigneur, la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et jugée précieuse par Dieu. Prenez place, vous aussi, comme des pierres vivantes, dans la construction du temple spirituel..." (I Pierre 2 / 4-5)

La nouvelle déclaration de foi de notre Eglise !
Voici la nouvelle déclaration de foi que le synode national de l'Eglise protestante unie de France, réuni à Lille du 25 au 28 mai, a adoptée, après deux ans de consultations et d'étude. Elle sera lue en particulier lors des reconnaissances de ministères / ordinations, à l'ouverture des assemblées générales et des synodes... Nous l'étudierons de plus près lors de la soirée "3 en 1" de mardi prochain.

En Jésus de Nazareth, Dieu révèle son amour pour l’humanité et le monde.
L’Église protestante unie de France le proclame avec les autres Églises chrétiennes.
Sur la lancée de la Réforme, elle annonce cette bonne nouvelle : Dieu accueille chaque être humain tel qu’il est, sans aucun mérite de sa part.
Dans cet Évangile de grâce, au cœur de la Bible, se manifeste l’Esprit de Dieu.
Il permet à l’Église d’être à l’écoute des textes bibliques et de se laisser conduire par eux au quotidien.

Dieu nous a créés, nous invitant à vivre en confiance avec lui.
Nous trahissons pourtant cette confiance, et nous voilà confrontés à un monde marqué par le mal et le malheur.
Mais une brèche s’est ouverte avec Jésus, reconnu comme le Christ annoncé par les prophètes : le règne de Dieu est déjà à l’œuvre parmi nous.

Nous croyons qu’en Jésus, le Christ crucifié et ressuscité, Dieu a pris sur lui le mal.
Père de bonté et de compassion, il habite notre fragilité et brise ainsi la puissance de la mort. Il fait toutes choses nouvelles !
Par son Fils Jésus, nous devenons ses enfants. Il nous relève sans cesse : de la peur à la confiance, de la résignation à la résistance, du désespoir à l’espérance.
L’Esprit saint nous rend libres et responsables par la promesse d’une vie plus forte que la mort. Il nous encourage à témoigner de l’amour de Dieu, en paroles et en actes.

Dieu se soucie de toutes ses créatures.
Il nous appelle, avec d’autres artisans de justice et de paix, à entendre les détresses et à combattre les fléaux de toutes sortes :
inquiétudes existentielles, ruptures sociales, haine de l’autre, discriminations, persécutions, violences, surexploitation de la planète, refus de toute limite.

Dans les dons qu’elle reçoit de Dieu, l’Église puise les ressources lui permettant de vivre et d’accomplir avec joie son service :
proclamation de la Parole, célébration du baptême et de la cène, ainsi que prière, lecture de la Bible, vie communautaire et solidarité avec les plus fragiles.
L’Église protestante unie de France se comprend comme l’un des visages de l’Église universelle. Elle atteste que la vérité dont elle vit la dépasse toujours.

A celui qui est amour au-delà de tout ce que nous pouvons exprimer et imaginer, disons notre reconnaissance.
« Célébrez Dieu, car il est bon et sa fidélité dure pour toujours. » 
(Psaume 118,1)

Très fraternellement à toutes et à tous,

Alain ARNOUX, pasteur

 

NOUVELLES et INFOS :


Nouvelles personnelles :
Beaucoup de nouveaux deuils à partager :  Mme Marie Mercier née Dupuis, de Dieulefit, son service funèbre aura lieu au crématorium de Montélimar ce samedi 10, à 10 h ; elle avait demandé à ce que son corps ne passe pas par le temple, mais elle sera évoquée lors du culte de dimanche 12. Mme Marthe Jean née Lagier, mère de Laurette Raspail, de Dieulefit ; elle a été inhumée à Arnayon mercredi dernier 7 juin. M. Jacky Amic (de Toulon et paroissien d'été de La Valdaine), le service funèbre aura lieu lundi 12, à 15 h, au temple de La Bégude. Mme Jeannette Favret née Boisjeol, de Dieulefit, le service funèbre aura lieu mardi 13, à 10 h, au temple de Dieulefit. A cette heure, j'attends plus d'informations pour le service funèbre de Mme Chalye, qui aura lieu au temple de Dieulefit mardi 13 après-midi. Les cendres de Marc-Henri Deransart reposent depuis jeudi 8 dans le cimetière de la famille à Truinas.


LES CULTES : 10 h 30

Dimanche 11 juin : culte à Dieulefit (temple) et à Bourdeaux. Le culte sera suivi d'un repas partagé, dans le jardin d'Annemarie et Christophe Heintz, 4 rue Gabriel-Péri à Dieulefit. Ce n'est pas réservé aux Dieulefitois.

La célébration œcuménique aux Eschirous (Dieulefit)
aura lieu non mercredi 14, mais mercredi 21 juin, 15 h.

Dimanche 18 juin :
culte unique à La Bégude-de-Mazenc

LES RENCONTRES :


Soirées "3 en 1" à Dieulefit, Mardi 13 juin, chez Aline et Olivier Weber, quartier Favras à Dieulefit : 18 h 30 temps de prière ; 19 h 30 repas simple partagé ; 20 h 15 troisième partie de la soirée : "Sujet de vie d’Église" . Nous étudierons la nouvelle Déclaration de Foi de l’Église protestante unie de France, adoptée au dernier synode national. Vous connaissez la règle : chacun-e vient à son rythme, à la partie de la soirée qui lui convient ou à toute la soirée.

Conseil presbytéral : réunion mercredi 14 à Puy-St-Martin

Réunion des visiteurs, jeudi 15 juin, 14 h 30, à la Cure de Dieulefit.

Prière œcuménique : Vendredi 16 juin, 18 h, chez les Sœurs du Carmel, 295 chemin de Chambaillard au Poët-Laval.



 

Vous y étiez ! Les photos de l’AG du mois de mars 2017 !

Photo-1               Photo-2               Photo-3               Photo-4               Photo-5

Photo-6                               Photo-7                               Photo-8                               Photo-9                               Photo-10

Photo-11             Photo-12             Photo-13             Photo-14             Photo-15

Au revoir à Raymonde et Jean-Pierre

Photo-1               Photot-2             Photo-3               Photo-4               Photo-5               Photo-6               Photo-7               Photo8

Des photos de la journée du 20 novembre à la Bégude

 

Photo 01             photo 02             photo 03

photo 04             photo 05             photo 06

photo 07             photo 08             photo 09

Quelques photos du 25 septembre à la Maison Fraternelle

photo 01 photo 02 photo 03

photo 04 photo 05 photo 06

photo 07 photo 08 photo 09

photo 10 photo 11 photo 12

Quelques prédication à écouter

 

Pour accéder directement aux  portraits d’Ensemble – Témoignons, Cliquez-ici

 

 

Dernière mise à jour : 12/06/2017-8:59  JL